Le masque anti-pollution moto : ce qu’il faut en savoir

Pour rouler à moto en toute sécurité et pour vous parer contre les dangers de la pollution urbaine, l’utilisation d’un masque anti-pollution moto s’avère utile. Le choix du meilleur modèle doit répondre à un impératif d’efficacité et de praticité sans pour autant être onéreux. Vous souhaitez en apprendre davantage sur cet accessoire afin d’acheter le meilleur ? Ce guide vous sert de boussole.

Quel est l’intérêt de choisir un masque anti-pollution moto ?

 

Un masque pour se protéger de la pollution

Plusieurs raisons peuvent motiver le choix d’un masque de protection contre la pollution.  Dans le contexte particulier où vous utilisez une moto, les avantages du masque ne sont pas à négliger.

Cette protection pollution moto vous met à l’abri des maladies cardio-respiratoires. En effet, un motard y est beaucoup plus exposé que les automobilistes puisqu’il respire facilement des particules fines présentes dans l’air ambiant. Le masque de protection est donc un habitacle qui permet de limiter l’aspiration de ces éléments nuisibles.

D’un autre côté, il faut aussi dire que la forte utilisation des trottinettes électriques constitue aujourd’hui un danger pour les motards. Comme les autres résidents urbains, ces derniers sont plus en contact avec des pots d’échappements. Le port du masque filtrant est donc une solution optimale qui permet de limiter les conséquences liées à ces éléments. Il assure une protection de vos voies aériennes supérieures d’une part et inférieures d’autre part.

Vous pourrez ainsi mieux respirer avec le masque et votre santé sera préservée sur le long terme. Outre ces avantages multiples, certains modèles modernes disponibles permettent d’évacuer l’humidité. Lorsque vous optez pour un masque doté de filtres à nanoparticules, vous aurez cet avantage.

Comment choisir un masque anti-pollution moto ?

Lorsque vous devez choisir un masque filtrant, ne perdez pas de vue qu’en tant que motard, vous serez exposé à la pollution. Idéalement, le masque doit être assez efficace pour s’adapter à la filtration du rejet toxique. D’autres caractéristiques de l’accessoire peuvent être prises en compte selon vos besoins. La situation dans laquelle vous l’utiliserez sera aussi à prendre en compte.

Si vous serez appelé à rouler votre moto dans des campagnes, il faudra opter pour un masque qui offre une barrière contre le pollen. Autrement, vous serez obligé de vous arrêter en pleine circulation à cause des irritations. La protection contre d’autres maladies et les affections de tout genre sera de même assurée avec un tel choix. N’oubliez pas non plus de prioriser les modèles avec valves. Ils sont particulièrement recommandés pour les motards.

L’autre paramètre à prendre en compte, c’est l’esthétique. Lorsque vous circulez à moto en ville, ce critère est à prendre très au sérieux. Les conducteurs de scooter soucieux de consommer local peuvent aussi opter pour une marque locale.

Comment bien entretenir un masque filtrant pour moto ?

Pour l’entretien de votre masque filtrant pour moto, il est déconseillé de le faire passer à la machine. Cela pourrait l’endommager. Priorisez plutôt le lavage à main. Utilisez pour cela, de l’eau et du savon liquide. Après lavage, rincez le masque et séchez-le. Si le modèle que vous avez choisi possède des filtres détachables, enlevez-les avant le lavage.

Vous en savez désormais un peu plus sur le masque anti-pollution pour moto pour en faire un choix optimal. Ne vous privez donc pas de ces conseils utiles. 

Vous pourriez également aimer